Les points clefs du CHS-CT du 17 février 2017

Qualité de vie au travail

Le Direction souhaite embaucher un cabinet d’étude pour mettre en place « une démarche qualité de vie au travail » au CHU de Limoges. La CGT répond pourquoi pas à condition que le résultat de cette étude soit libre et indépendant. Et là, ça se gâte… Page 8 du cahier des charges, la direction mentionne  : « il est clair que les seules solutions du type augmentation des effectifs ne pourront constituer des propositions d’actions réalisables ». Autrement dit, la direction ne veut pas financer une étude sérieuse sur l’amélioration de vos conditions de travail. Elle cherche avant tout à se payer un alibi pour vous expliquer que si vous souffrez  au travail c’est parce que vous n’êtes pas bien organisés !

Anonymisation des tenues professionnelles

La Direction propose d’anonymiser les tenues professionnelles des agents du CHU et le port d’un badge avec un code couleur lié à la fonction occupée.
Problème : les grands risquent de se retrouver avec des tenues trop courtes et les petits avec des tenues trop longues. Une réunion sur ce thème se tiendra prochainement.

Chastaingt : Localisation du local déchet

Suite à la question de la CGT concernant la problématique de la localisation du local déchet à Chastaingt (pente importante, éloignement du local,…) la Direction a annoncé des travaux sous 3 mois. L’actuel local technique situé au 2ème sous-sol va être réaménagé pour accueillir l’ensemble des déchets. Cette solution est une avancée pour les conditions de travail des agents. La CGT demande également que les agents puissent bénéficier de chariots à fond relevant afin de soulager leur dos et faciliter l’évacuation des sacs de déchets dans les conteneurs.

Chastaingt : Brancardage des divers chariots

En raison de locaux inadaptés et du nombre insuffisant de personnels, le transport des divers chariots (repas, déchets, pharmacie) pose de nombreuses difficultés. La CGT a donc sollicité l’embauche d’un agent pour venir en aide aux personnels en charge du brancardage de ces matériels. Pour la CGT, ce poste, qui a déjà existé par le passé à Chastaingt, permettrait d’apporter une amélioration concrète des conditions de travail de nombreux agents. La Direction refuse cette proposition et annonce qu’elle réfléchit déjà à une réorganisation du circuit logistique. Une fois de plus, la direction est frappée de surdité lorsque les personnels réclament des renforts afin de pouvoir mieux travailler.

Chastaingt : Pose d’un hublot à l’entrée de l’unité Barbotine

En raison du risque de choc, la CGT demande la pose d’un hublot sur la porte d’entrée coupe-feu de l’unité Barbotine. Une étude de coût va être menée mais il semble que cela soulève un problème concernant la sécurité incendie.

Allergies aux produits d’asepsie

La CGT constate une augmentation du nombre de professionnels qui souffrent d’affections dermatologiques sévères aux mains suite à une exposition répétée aux produits d’asepsie (savon, solution hydro-alcoolique). Cette problématique peut engendrer une inaptitude et donc avoir des conséquences lourdes sur la carrière de nombreux agents. La médecine du travail répond qu’elle n’a pas connaissance de l’augmentation de cette problématique et que cela est probablement lié à un mauvais séchage et un manque d’hydratation des mains !!!!
La CGT demande qu’une étude soit réalisée afin que des mesures de prévention soient mises en place (changements de marchés, modifications de protocoles,…)

Prise en charge des détenus aux urgences

Dans le cadre de la prise en charge des détenus, il existe une procédure spécifique pour assurer leur surveillance et la sécurité des personnels. Il semble que celle-ci ne soit plus totalement respectée. La CGT a donc demandé qu’une réunion soit organisée avec les différents acteurs afin de mettre en œuvre les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des personnels.La Direction répond favorablement et a sollicité le Préfet pour organiser une réunion avec la Police, la Gendarmerie, et les membres du CHSCT pour mettre à jour la procédure.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *