Inscription à l’ordre infirmier, la CGT ne désarme pas !

Le décret concernant l’inscription automatique à l’Ordre National des infirmiers, publié le 12 juillet, est rentré en vigueur le 13 juillet 2018 ! Pendant que la France entière soutenait « les bleus », MACRON et BUZYN attaquaient, encore, les infirmiers !

Aucune réponse aux difficultés quotidiennes des personnels en termes d’effectifs, de reconnaissance de la pénibilité, de revalorisation salariale ! Bien au contraire, sur tous ces sujets l’ordre se tait, il ne sait que réclamer sa « taxe » pour pouvoir fonctionner sur le dos des infirmiers  et avec le soutien de la ministre de la santé !  C’est un véritable racket organisé sur le dos des personnels !

Que va-t-il se passer pour les infirmiers déjà en poste ?

Le décret organise la transmission des listes nominatives des infirmiers en vue de leur inscription au tableau de l’ordre.

⇒ Pour les infirmiers déjà en poste avant la date du 13 juillet, l’inscription est à la charge des professionnels ! Allons bon …. Continuons donc de résister et refusons de communiquer quoi que ce soit à l’ordre ! La direction du CHU ne pourra pas se séparer, alors, de toutes les IDE qui seraient dans un « exercice illégal » de la profession alors qu’elles exercent depuis des années ! Et qui les remplacerait ?….

⇒ Pour les infirmiers recrutés à partir du 13 juillet, la DRH doit transmettre à l’ordre les listes nominatives des personnels concernés au plus tard le 1 octobre 2018. Ensuite, c’est l’ordre qui procède à l’inscription provisoire ou définitive selon que le dossier soit complet ou non. A défaut de transmission de tous les éléments d’ici 5 mois l’inscription provisoire prendra fin et l’employeur sera averti que l’agent sera considéré en position d’exercice illégal de la profession ! A charge pour l’employeur de faire le choix de se séparer des professionnels.

Dans aucun cas, l’ordre n’aura le droit de vous inscrire de force !  Ensemble, ne lâchons rien et refusons d’être aux ordres !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *