Rendez-vous salarial du 18 juin : On est TRÈS LOIN du compte !

Lors du « rendez-vous salarial » du 18 juin 2018, la CGT a porté haut et fort les revendications des personnels (augmentation de la valeur du point d’indice, abrogation du jour de carence, égalité salariale femme/homme, revalorisation des carrières,…)

Sur le sujet majeur de la valeur du point d’indice, le président des riches programme une nouvelle baisse du pouvoir d’achat en annonçant la poursuite du gel de la valeur du point pour l’année 2019 !

Quelques « mesurettes » ont aussi été annoncées : Reconduction du dispositif GIPA pour l’année 2018, revalorisation des indemnités d’hébergement et kilométriques en cas de déplacement professionnel, compensation de la hausse de la CSG pour les agents n’ayant pas de primes.

Le gouvernement a également confirmé l’application à partir du 1er janvier 2019 des mesures PPCR (Parcours Professionnel Carrière et Rémunération) gelées pour l’année 2018. Mais ces mesures étaient actées depuis plusieurs années et cela après six années consécutives de gel de la valeur du point d’indice !

Le gouvernement persiste dans sa politique injuste et inefficace d’austérité consistant à sacrifier les agents publics. D’un côté des dizaines de milliards d’euros sont octroyées aux classes sociales les plus riches et au patronat. De l’autre, il refuse d’augmenter les salaires, les retraites, les minimas sociaux,…

Dans une telle situation, il est nécessaire d’élever le rapport de force. Avec vous, La CGT mettra tout en œuvre pour faire entendre les attentes légitimes des agents.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *